top of page

Louis Vuitton et ses NFTs à 42,000$

Louis Vuitton, la prestigieuse maison de mode française, a récemment dévoilé sa première collection de jetons non fongibles (NFTs) comprenant des coffres emblématiques transformés en objets de collection numérique, disponibles à l'achat pour près de 42 000 $. Cette annonce a été faite en collaboration avec le magazine Vogue Business. La collection, baptisée "Treasure Trunks", propose une fusion entre le monde physique et le monde numérique.





Ces NFTs ne sont pas simplement des objets de collection, ils offrent également aux détenteurs un accès privilégié aux futurs produits, aux expériences exclusives et à une communauté réservée. Plusieurs centaines de ces malles seront mises à disposition, chacune étant vendue au prix de 39 000 € (soit environ 41 685 $). Les propriétaires de ces NFTs ne pourront ni les vendre ni les offrir à d'autres personnes, et il ne sera pas possible de les retourner.


Pour acquérir l'une de ces malles, les clients résidant aux États-Unis, au Canada, en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Japon et en Australie peuvent s'inscrire sur une liste d'attente à partir du 8 juin. Ils devront se connecter à leur portefeuille de cryptomonnaie et fournir des informations personnelles. Les achats peuvent être effectués en crypto ou en monnaie fiduciaire.


Le 14 juin, une sélection de clients sera invitée à découvrir en avant-première le projet "Via" de Louis Vuitton, suivi de la possibilité d'acheter une malle deux jours plus tard. Les détenteurs de NFTs recevront également le coffre physique correspondant.


Ce lancement s'inscrit dans le cadre du projet "Via" de Louis Vuitton, qui vise à intégrer de nouvelles technologies telles que la blockchain et les NFTs. Via, qui signifie "route" en latin, représente un nouveau chapitre dans l'histoire de l'entreprise. L'un des aspects importants de ce projet est la traçabilité, que Louis Vuitton met en pratique en utilisant la technologie blockchain Aura pour sa collection LV Diamonds.


Bien que Louis Vuitton ne soit pas étranger aux NFTs, ayant déjà lancé le jeu gratuit "Louis the Game" en 2021, le directeur général de LVMH, Bernard Arnault, a laissé entendre que l'entreprise envisageait d'autres initiatives liées aux NFTs et au métaverse. Lors d'un appel aux résultats en janvier de l'année dernière, il a déclaré que l'impact positif des NFTs sur les marques dépendrait de leur bonne utilisation, tout en précisant que vendre des baskets virtuelles à bas prix n'était pas l'objectif de Louis Vuitton.


Il est intéressant de noter que Louis Vuitton a fait ce mouvement vers les NFTs à un moment où l'engouement général autour de cette technologie est relativement calme. Bien que les NFTs connaissent probablement un retour en force à l'avenir, de nombreux acteurs semblent actuellement se concentrer sur d'autres domaines technologiques tels que l'intelligence artificielle (IA).


Néanmoins, Louis Vuitton semble avoir prévu d'intégrer les NFTs dans ses projets pour l'année en cours. Les détenteurs de coffres Via auront la possibilité d'acheter régulièrement des clés qui leur permettront d'accéder à des produits supplémentaires, à partir de la mi-juin. Chaque nouveau produit sera accompagné d'un enregistrement de propriété et d'une preuve d'authenticité, et certains articles seront personnalisés pour chaque propriétaire de malle. Les propriétaires auront le droit de vendre les produits qu'ils déverrouillent avec ces clés.


En conclusion, cette collaboration entre l'industrie de la mode et le domaine des NFTs marque une nouvelle tendance émergente. Louis Vuitton se positionne ainsi en tant que pionnier dans ce domaine, en explorant les opportunités offertes par le métaverse et les NFT. Que pensez-vous de ce nouveau positionnement? Laissez-nous savoir dans vos commentaires.


Source: Tobias Arhelger




Comentários


bottom of page