top of page

La Monnaie Numérique Africaine (MNA), une Solution à Fort Potentiel ? Tout Savoir Maintenant




Tout d'abord, je ne suis pas banquier, encore moins un expert en économie, juste un entrepreneur et un penseur qui propose une réflexion pouvant inspirer les spécialistes du domaine.

Aujourd’hui encore plus qu’hier, le vent des cryptomonnaies souffle sur tous les continents sans exception. Lorsque certains états développent des politiques et instruments pour l’encadrer, d’autres par ailleurs le font pour le contrecarrer.


En revanche, le dénominateur commun identifié au sein de tous les grands ensembles économiques reste la mise en œuvre des projets autour des MNBC (monnaie numérique de banque centrale).


Cette tendance générale, qui ne changera pas l’ossature et le fonctionnement des groupements ou marchés économiques régionaux existants, m’oblige à poser les jalons d’une réflexion sur un type d’actif qui pourrait faire la différence.


Raison pour laquelle dans cet article, je vais présenter substantiellement quelques avantages d’une MMA (monnaie numérique africaine), au détriment d’une MNBC (monnaie numérique de banque centrale).


Dans un premier temps, pour ceux qui ne savent peut-être pas, une MNBC est un nouvel actif que les banques centrales développent actuellement pour servir d’alternative contre la prédation et l’adoption massive du marché de la cryptomonnaie.


Il faut souligner qu’après les pertes et les escroqueries croissantes sur ce nouveau marché, les banquiers centraux et les gouvernements veulent fournir un actif simple, régulé et stable pour sécuriser les entreprises et leurs économies.


Nous savons tous que la situation économique actuelle n'est pas le reflet des ressources de l'Afrique. Mais les problèmes sont les infrastructures, les systèmes et surtout le manque d'inclusion financière effective.


Pour les grandes entreprises, faire des affaires et transférer de l'argent sur le continent prennent du temps et coûtent. Alors que pour les petits entrepreneurs numériques du continent, vendre un produit ou un service au Nigeria depuis l'Afrique centrale par exemple, présente beaucoup de problèmes opérationnels au niveau du paiement.


Sans oublier, les freins liés aux coûts de change, à la valeur existentielle ou intrinsèque de certains outils qui servent de monnaie et tant d'autres exemples que nous pouvons citer. Pour ne pas épiloguer longuement sur les problèmes, allons rapidement explorer quelques avantages qu’apportera l’adoption d’une MNA à l'économie africaine.



1) Accélérez les transactions commerciales


Le temps c'est l'argent, une monnaie digitale commune accélérerait les transactions financières entre les commerçants sur le continent.


2) Formaliser l'activité commerciale sur le continent en créant de nouvelles entreprises


En ce moment, les barrières et contraintes transactionnelles, catalysent le développement du marché noir, où les arnaques sont récurrentes.

Ce qui fragilise le secteur informel, qui est la fondation de nos économies.


3) Stimuler l'environnement e-business et multiplier les innovations


La crise sanitaire COVID 19 a accéléré le développement des technologies et des infrastructures favorisant la croissance de l’économie digitale. Malgré l’éclosion du e-business et du web entrepreneuriat, il reste très difficile de proposer des services sur le plan régional et continental. Voilà pourquoi une MNA, viendra booster assurément la création d’entreprises digitales et l’échange des services sur le continent.


4) Offrir plus d'opportunités à la majorité des populations non bancarisées d'investir à travers le continent sans frontières


L’on parle beaucoup du Bitcoin, comme première cryptomonnaie, mais, le facteur le plus puissant qu’apporte la blockchain est la décentralisation des finances est la création d’un espace mondiale d’investissement sans frontière. Entendez par là qu’il devient désormais plus facile pour un individu ayant un téléphone portable sans accès à un compte bancaire d’investir dans un projet au Cameroun, au Ghana, au Nigeria, et même aux USA sans avoir besoin de se déplacer.



5) Renforcer l'économie africaine en créant un marché de 1. 216 milliards de consommateurs potentiels.


Un marché, c’est l’offre et la demande, mais plus encore, la monnaie, car elle révèle son état de santé et surtout sa puissance économique. C’est dire que réunir un continent autour d’un instrument d’échange commun serait décupler exponentiellement la taille et en faire le deuxième plus grand marché au monde. Cette action permettra de constituer un groupe unique, puissant et compétitif face au reste du monde.


Enfin, sachez que tout cela demande de réfléchir sur des questions complexes, à savoir : comment constituer la réserve ? Sur quel instrument cette monnaie serait adossée ? Avons-nous des ressources humaines qualifiées pour gérer une cryptomonnaie aussi importante ? Avons-nous la capacité d'intégrer ceci dans les systèmes économiques, juridiques et les politiques qui existent ?


Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à ajouter quelque chose. Merci !


Pour savoir plus sur les cryptomonnaies, contactez-nous afin d'acheter votre livre, "initiation à la cryptomonnaie I", le premier guide sur la crypto en Afrique. idrisstsafack2@gmail.com




👉 Contactez nous via email pour toute consultation de vos projets en marches financier, Cryptomonnaie et immobilier : idrisstsafack2@gmail.com


👉 Contactez-nous si vous avez besoin d'une formation ou d'un Accompagnement sur les Cryptomonnaies ou la Blockchain : idrisstsafack2@gmail.com


👉Abonnez-vous a l'espace membre pour recevoir notre lettre d'investissement hebdomadaire sur les cryptomonnaies et trading.

2 Comments


issifougazaliou87
issifougazaliou87
Dec 26, 2022

Une question que je me pose souvent. Pourquoi les africains ne vont-ils adopter le bitcoin comme une monnaie pour gagner du temps. Au lieu de chercher à créer d'autres monnaies numérique qui finalement n'aboutissent jamais.

Like

Projet ambitieux. Vivement sa réalisation.

Like
bottom of page